C.U.C. Yoseikan-Budo
Le Yoseikan-Budo à Clermont-Ferrand

Accueil > Techniques > La partie sportive

La partie sportive

jeudi 31 janvier 2013, par admin

Le Yoseikan Training et le Yoseikan Sparring :

Le YOSEIKAN TRAINING, est une nouvelle méthode d’entraînement physique qui associe des rythmes de musique judicieusement sélectionnés à des exercices inspirés du YOSEIKAN BUDO. Cette forme de pratique permet un développement harmonieux et équilibré du corps ainsi que l’entretien de l’appareil cardio-vasculaire ; ce dans une atmosphère conviviale et de détente. En atténuant les sensations de stress et de fatigue, le support musical favorise de surcroît le développement de la motivation.

Cette approche novatrice de la remise en forme permet d’acquérir des bases techniques de self-défense et de développer la condition physique d’une manière à la fois méthodique, progressive et ludique.

Le YOSEIKAN SPARRING est l’intermédiaire idéal entre le YOSEIKAN TRAINING et le YOSEIKAN BUDO. Pratiqué seul ou en couple, c’est une méthode d’entraînement au combat accompagné d’un support musical. Le travail à deux permet une meilleure assimilation et contribue à l’entraide mutuelle.

La pratique de la compétition :

Le Yoseikan Budo ne reconnaît pas la compétition comme une fin en soi, mais plutôt comme une étape dans la progression du pratiquant. En aucun cas obligatoire, elle constitue une expérience enrichissante qui apporte néanmoins un certain sens de la combativité et de la créativité.

La compétition a aussi pour but de former le sens de l’initiative et une capacité de décision rapide, d’optimiser les facultés d’adaptation, de développer la concentration et la maîtrise de soi et de former une résistance mentale et physique. Elle est de plus la forme de travail la plus proche du combat réel.

Elle se pratique avec des protections homologuées (casque, plastron, gants, coquilles, protèges-tibias).

Les épreuves de la compétition :

La compétition de Yoseikan Budo est contituée de deux ateliers et a été créée à des fins pédagogiques. Elle se déroule sur deux reprises par catégorie d’âge et de poids.

La première épreuve est un randori d’armes en mousse de différentes longueurs. L’objectif est de favoriser les facultés d’adaptation, la coordination des mouvements et l’évaluation des distances. Cette épreuve induit également la maîtrise du maniement de diverses armes.

La deuxième épreuve est un randori mains nues (pieds/poings, projections et immobilisations). Cette épreuve développe l’endurance, la puissance, le timing, le sens de l’initiative, de la stratégie et l’efficacité.

Cette forme de compétition demande au pratiquant beaucoup de polyvalence. Elle lui permet ainsi de pouvoir s’exprimer pleinement et l’oblige à mettre en oeuvre toute sa créativité et ses facultés à s’adapter à diverses situations.

L’organisation de la compétition :

Le règlement de la compétition est un règlement mondial. Les arbitres bénéficient d’une formation harmonisée au niveau mondial prise en charge par la YWF. Le déroulement et la tenue d’arbitre sont valables dans toutes les compétitions.

Le but principal de la compétition est de réunir les Yoseikan-Budokas de différents clubs, régions et pays afin de créer un réseau d’amitié de plus en plus étendu.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0